La chouette hulotte

Le monde est peuplé, en dehors des êtres humains, de plusieurs êtres vivants qui se différencient les uns des autres par des caractéristiques qui leur sont propres et des aptitudes naturelles particulière.

Dans le rang des rapaces, la chouette hulotte est un animal dont le physique et les aptitudes captivent l’attention de nombreux hommes de sciences.

Découvrez dans cet article la chouette hulotte et ses capacités physiques.

Description de la chouette hulotte

Rapace nocturne et amoureuse de la pénombre lorsqu’il fait jour, la chouette hulotte est un animal assez populaire doté de grandes aptitudes et connu pour son long hurlement. Retrouvée aussi bien en forêt que dans les parcs, cette chouette a de grands yeux noirs, un corps trapu, et une grosse tête ronde.

Elle a un poids allant de 300 à 600 g et un pelage dominé par les couleurs grises et brunes.

Elle a approximativement la même taille qu’une corneille avec un bec crochu et se reconnaît plutôt facilement. Ses grands yeux semblables à ceux des humains ne tournent pas dans l’orbite.

Cela fait que pour regarder un autre côté, la chouette tourne sa tête sur elle-même. Excellent prédateur lorsqu’elle chasse, elle se sert de ses grandes griffes acérées et noires pour capturer sa proie.

Aptitudes physiques de la chouette hulotte

Chez la chouette hulotte, l’ouïe fait partie de l’un des sens les plus développés. Chez cet oiseau, l’ouïe est même considérée comme plus utile que la vue.

En effet, la chouette hulotte peut entendre les basses et moyennes fréquences beaucoup mieux que l’être humain avec une sensibilité allant de 3 à 6 kHz.

Cette aptitude lui permet de chasser et grâce aux couronnes de plumes autour de ses yeux, le son est redirigé vers ses deux oreilles, lui facilitant ainsi la localisation de la proie.

Ensuite, la vue fait partie des aptitudes dont dispose la chouette. Penser que le fait que ses yeux ne puissent pas tourner dans leurs orbites est un handicap pour la chouette, c’est se tromper.

Car le manque de vision latérale est compensé par une mobilité extraordinaire de son cou. Le cou peut alors tourner sur lui-même de 270 ° offrant une vue sur presque tous les angles sans oublier cette aptitude de pouvoir voir dans l’obscurité, donne une excellente perception du relief et des distances.

Cependant, leur vision de près n’est pas très nette.
En dehors de l’ouïe et de la vue, la voix chez la chouette hulotte, la voix est aussi une aptitude, car son cri peut être entendu sur de longue distance.

Les males poussent des hurlements pour délimiter leur territoire ou pour courtiser.

L’intensité des chants de ces derniers varie en fonction des saisons et constantes sur tout le long de l’année. Les meilleurs moments pour entendre les chouettes chanter leur long répertoire de chants sont les nuits de pleine lune.

Durant le printemps, le chant est suivi de claquement de bec et aussi de battement d’ailes lors des vols de quoi laisser entendre de doux chants pénétrants la forêt.