Encore appelé french bulldog ou bulldog français, un bouledogue français est un molossoïde de dimension minuscule. Avec un poids fluctuant entre 8 et 14 kg et une taille qui peut aller de 30 à 35 cm à l’âge adulte, le bouledogue français se révèle comme étant un animal de compagnie bien intéressant.

Mais quel est le tarif d’un chiot bouledogue français ? Cet article vous propose un élément de réponse.

Combien coûte un chiot bouledogue français ?

Le tarif d’un chiot bouledogue français va être déterminé en fonction du budget que vous pouvez dédier à un tel achat. Cependant, il est bon d’ajouter à ce critère celui selon lequel vous souhaiterez adopter un chiot sans mention officielle du pedigree ni de ses origines ou un chien inscrit au Livre des Origines Français. Cela influencera le coût moyen de l’animal.

Dans le cas où vous nourrissez le désir d’avoir un chiot bouledogue à un coût intermédiaire, il vous faudra débourser à peu près 1000 euros. Cette fourchette ne prend en compte ni la couleur du jeune bouledogue, ni le sexe de ce dernier, ni du LOF.

Notez que vous devrez, chaque année, prévoir un budget qui avoisine le prix d’achat afin de vous occuper de la santé de l’animal, dès qu’il arrive et pendant ses premiers mois qui sont susceptibles d’être délicats puisque les chiots bouledogues français sont d’une fragilité avérée.

Que vous achetiez votre chiot bouledogue français dans un magasin animalier ou chez un éleveur de renom, exigez que l’animal soit tatoué ou pucé et vacciné.

Le vaccin le mettra à l’abri des maux tels que l’hépatite de Rubarth et leptospirose ainsi que la maladie de carré.

De façon générale, un chiot bouledogue mâle est moins coûteux qu’une femelle, même si cela s’avère être une constante pour toutes les races de chien. De même, le tarif de la bête fluctuera en fonction de ce qu’il est de couleur noire, fauve, blanche mélangée ou caille.

Comment faire le bon achat ?

Si vous souhaitez acheter un chiot bouledogue français lors d’une foire ou d’une exposition canine, vous devez être en mesure de vous assurer que l’animal est traçable.

Pour vous mettre à l’abri d’un achat impulsif pendant cet événement commercial, cherchez à voir le certificat de santé de l’animal. Ce dernier doit porter la signature du vétérinaire et l’ensemble des garanties légales. Vous devrez également consulter la mention des primo-vaccinations.

Etant donné que le prix d’achat est très variable au niveau des salons de chiots, il est recommandé que vous vous appuyiez sur un éleveur professionnel agréé.

Cela vous offrira la possibilité de vous mettre à l’abri de toute déconvenue désagréable et d’avoir un animal à tarif raisonnable.

A en croire les spécialistes, un chiot bouledogue français qui n’est pas inscrit au LOF coûte au minimum 600 euros alors qu’il faudra débourser à partir de 1000 euros si l’on veut se procurer un bouledogue français inscrit au LOF.

Comment nourrir son bouledogue français ? 

Du fait que le bouledogue français soit un chien court sur pattes, musclé et avec son nez écrasé, son alimentation ne doit pas se faire n’importe comment, même si cela représente un coût. Voici donc quelques conseils pour bien nourrir votre chien.

  • Divisez ses rations sur la journée. Cela va lui faciliter sa digestion, car il arrive souvent que cette race de chien souffre de flatulences. Ceci est lié à son anatomie qui perturbe sa flore intestinale. 
  • Donnez-lui ses repas à heure fixe, toujours pour la même raison. 
  • Choisissez une nourriture adaptée au bouledogue français. Il faut notamment sélectionner des croquettes qui contiennent des oméga-3 pour renforcer ses articulations, mises à rude épreuve par une forte musculature et des courtes pattes. Il faut également une source de protéines facilement assimilables et qu’elles soient pauvre en légumineuses, pour éviter les flatulences et les douleurs abdominales. La taille des croquettes ne doit pas être trop grosse, car il a tendance à les gober du fait de la forme de sa gueule.
  • L’hydratation est également importante. Il lui faudra en moyenne 60 ml d’eau par jour. Au-delà, il est conseillé d’en parler à votre vétérinaire, car votre bouledogue peut souffrir de diabète ou d’insuffisance rénale. Dans ce cas, il aura besoin d’un traitement et de croquettes adaptées à sa pathologie.