Les chiens sont des animaux qui ont des liens assez étroits avec les humains. Si certains préfèrent s’en servir comme animaux de compagnie, d’autres s’appuient sur ces bêtes pour assurer la sécurité de leur domicile.

Selon le rôle qu’ils jouent, les chiens peuvent se révéler plus ou moins dangereux et sont répartis en catégories en fonction de leur degré de dangerosité. Deux catégories de chien assez connues sont celles 1 et 2. Découvrez-les dans cet article !

Chiens de catégorie 1

Les chiens de catégorie 1 sont des chiens d’attaque qui ne sont pas inscrits à un livre généalogique agréé par le ministère en charge de l’agriculture. A en croire l’article 211-1 du Code Rural, ce sont des chiens qui ont des caractéristiques morphologiques pouvant être assimilées aux chiens des races ci-après :

  • les chiens de race American Staffordshire terrier et Stafforshide terrier ;
  • les chiens de race Mastiff sans pédigrée, appelés communément « boer-bulls » ;
  • et ceux de race Tosa sans pédigrée

Ainsi, le texte fait allusion à des chiens sans inscription au LOF, cela veut dire qu’ils n’ont pas de papiers de type Tosa, Mastiff et Pitbull (tous trois des chiens d’attaque).

Chiens de catégorie 2

Ce sont des chiens de défense et de garde. On retrouve dans cette catégorie :

  • les chiens de race croisé rottweiller et Rottweiller avec ou sans pédigrée ;
  • les chiens de race Staffordshire terrier qui ont un pédigrée ;
  • les chiens de race Tosa ayant un pédigrée ;
  • les chiens qui ressemblent aux chiens de race Rottweiler et qui n’ont pas une inscription au niveau d’un livre généalogique agréé par le ministre de l’agriculture ;
  • les chiens qui ressemblent aux chiens de race Rottweiler, qui n’ont pas un pédigrée et qui ne sont guère inscrits à un livre généalogique agréé par le ministère en charge de l’agriculture, avec des caractéristiques morphologiques qui s’assimilent aux chiens de race Rottweiler.

Réglementation au sujet des chiens de catégorie 1

Pour les chiens de la 1ère catégorie, la réglementation est assez stricte. Celle-ci prohibe l’accès aux lieux publics tels que les établissements, restaurants et commerces ainsi qu’aux aux transports en commun. Il n’y a donc qu’à la voie publique qu’ils peuvent accéder, impérativement tenus en laisse et pourvus d’une muselière.

Des restrictions existent également au niveau des zones communes où l’on retrouve les immeubles collectifs. Leur importation est de même interdite par la loi qui exige à ce que ces chiens soient stérilisés, pour les femelles comme pour les mâles, sous peine d’une amende d’une valeur de 15 000 euros.

Pour finir, il est nécessaire que ces chiens bénéficient d’un suivi comportemental qui doit être assuré par un vétérinaire agréé.

Réglementation au sujet des chiens de catégorie 2

En ce qui concerne les chiens de la deuxième catégorie, les restrictions sont nettement moindres. Quand les animaux sont sur la voie publique, il doit leur être appliqué une muselière ainsi qu’une laisse. Le propriétaire doit être en mesure d’attester d’une responsabilité civile à tout moment.

Si la stérilisation apparaît comme un impératif, elle ne fait nullement l’objet d’une amende. De même, il n’est pas obligatoire de présenter le certificat de stérilisation pour être en règle.

En revanche, vous devez avoir un permis de détention lorsque vous possédez des chiens de catégorie 2.